IL EST VITAL POUR L’HUMANITE D’ALLER SUR MARS !!!

Le 30 septembre 2015 · 1 Commentaire

La conquête martienne est réalisable avec la technologie actuelle :

Il est inutile de construire les vaisseaux de la guerre des étoiles pour se rendre sur Mars ! Selon le spécialiste de la question, Robert Zubrin, un programme de « conquête martienne » est réalisable avec la technologie actuelle et coûterait entre 40 et 50 milliards de dollars US, ce qui est très raisonnable (c’est ce qu’à débourser BP durant l’été 2010 pour stopper la marée noire du golfe du Mexique). Il y a également probablement plus d’argent dépensé dans le football chaque année !

Mars est probablement le seul endroit du système solaire « colonisable ».

Mars est une planète passionnante… Voir caractéristiques ci-dessous:

– Des journées de presque 24h comme sur terre => donc la possibilité de faire pousser des plantes sous serres pressurisés qui donneront à leur tour de l’oxygène ; cela serait impossible sur la Lune ou les jours durent 28 jours terrestres (dont 14 jours de nuit) et où il n’y a pas d’atmosphère.
– Une année égale à 2 années terrestre avec 4 saisons de 6 mois.
– Des températures de +10/+15°C à -90°C. La liminosité sur Mars est égale à 55% de la luminosité sur Terre.
– De la glace dans le sous sol (aquifères d’eau) et aux 2 pôles => synonyme d’eau et d’oxygène.
– Une pesenteur de 35% de la pesenteur terrestre (un homme de 100 Kg sur Terre pèsera 35 Kg sur Mars).
– Une atmosphère (peu dense) composée essentiellement de CO2 mais qui protège tout de même des rayons cosmiques => qui offre aussi la possibilité de pouvoir générer de l’oxygène et du méthane (c’est à dire du carburant ; si on ramène un peu d’hydrogène sur place).
– Une surface martienne totale égale à la surface de toutes les terre émergés sur notre planète.
– Une planète pas si éloignée que ça ; à 180 jours de la terre dans la meilleure configuration (à vitesse moyenne de fusée actuelle).
– De nombreux éléments qui laissent à penser qu’il existe de la vie sur place (des micro-organismes) ou qu’il y a eu de la vie par le passé (il y aurait donc des fossiles sur place). Ainsi les éléments chimiques nécessaires à la vie de type terrestre (pour 96% : C, H, O, N ; pour 4% : P, S, Cl, K, Na, Ca, Mg ; et pour de faibles quantité : Fe, B, I, Mn…) ont tous été identifiés sur Mars !
– De nombreuses ressources naturelles (minerais, minéraux, pierres précieuses, etc.)
– Des volcans (endormis) de 30km de haut et des canyons de 5000 km de long.
– 2 petites lunes qui courent dans le ciel martien.
– Etc.

Une garantie pour la survie de l’espèce humaine (rien que ça!) :

Si la Terre connaissait un jour une catastrophe apocalyptique (de type Fukushima « en pire »), il serait salutaire pour l’humanité d’avoir un endroit où se replier et éviter l’extinction – histoire de ne pas finir comme les dinosaures !?… (d’ailleurs, petite parenthèse sur ce sujet : L’astéroïde 2011 MD est passé en juillet 2011 à 12.000 kilomètres au-dessus de l’océan Atlantique. 12 000 km, c’est à peine 3% des 400.000 kilomètres séparant la Terre de la Lune ou encore seulement 30 fois la distance qui sépare la Terre de la Station spatiale internationale, à 400 km en orbite. C’était un caillou de petite taille ; moins de vingt mètres de diamètre a indiqué la Nasa. Même s’il était entré dans l’atmosphère, il se serait désintégré et n’aurait provoqué aucun cataclysme. Cependant l’incident montre que les rencontres de ce type se produisent en fait régulièrement !)
Un peu plus tard, en février 2013, Les yeux de la Nasa se sont braqués sur l’astéroïde 2012 DA14 (57 mètres de diamètre). Il est est passé, lui aussi près de nous : à 34.500 km d’altitude. C’est tellement près que certains astronomes amateurs ont pu l’observer avec de simples jumelles!

Un boost pour l’innovation technique :

Un programme d’exploration martien serait également un moteur fantastique pour l’innovation technique et scientifique à tous les niveaux. C’est ce que Zubrin nomme le « front pionnier de l’innovation » : les pionniers du nouveau monde sont toujours confrontés à de nouvelles problématiques ce qui les poussent à mettre au point de nouvelles solutions inédites ! Mars est l’avenir de l’humanité et sera à la pointe de l’innovation, comme l’a été en son temps l’Amérique.

Un boost pour l’économie et pour l’emploi :

Quand l’armée américaine a développé les premiers ordinateurs, gros comme une maison, personne ne comprenait à quoi cela pourrait servir et personne ne pouvait prévoir que quelques décennies plus tard, l’informatique serait à ce point miniaturisée et à ce point rentrée dans toutes nos vies.
Pareillement pour l’automobile et l’aviation. A leurs débuts, personne (ou presque) n’imaginait que ces industries allaient créer plus tard des millions d’emplois.
D’après la fondation X Prize, il y a 3 défis majeurs à relever pour le 21ème siècle : le moteur à énergie propre, la génétique et l’aérospatial.

Quels sont les obstacles à surmonter pour lancer une mission martienne ?

Le niveau du grand public est dramatiquement bas...

Le 1er obstacle à surmonter est l’hostilité du grand public, comme le montre cette capture d’écran faîte presque au hasard, dans une discussion sur facebook (oui, vous avez le droit de rire!)

Ils sont nombreux, mais le principal obstacle est en fait le manque de courage des politiques qui ont peur de se confronter à l’hostilité du grand public et de gens qui ne connaissent rien au sujet. Vous trouverez toujours quelqu’un pour vous dire qu’il y a des problèmes plus urgent à régler sur Terre avant d’aller voir dans l’espace. Oui… et non !  Si on attend d’avoir résolu tous les problèmes de la Terre avant d’investir dans la science et dans la recherche, on ne fera jamais rien ! C’est de la démagogie, tout simplement… Et pourtant, si un Président prenait un jour le risque de donner son feu vert à une missions spatiale vers Mars, l’humanité pourrait bien se souvenir de lui pendant les 1 000 prochaines années!!!

Mars en images

Le 2 février 2012 · 0 Commentaire

Les différentes sondes et rovers envoyés sur la planète Mars, nous ont permis de découvrir des images exeptionnelles…

Le rover Opportunity va bientôt fêter ses 7 ans d’activité à la surface de Mars alors qu’il devait en principe fonctionner 90 jours ! Il n’aura parcouru qu’une trentaine de kilomètres depuis son arrivé sur la planète rouge, en janvier 2004, mais il roule encore (seulement en marche arrière !) et ses capteurs solaires fonctionnent toujours… Quand à Spirit, le rover jumeau « d’Oppy » ne répond plus depuis plusieurs mois.

(Pour en savoir plus sur les rovers « Spirit » et « Opportunity », rendez-vous sur le site du « Jet Propulsion Laboratory » : http://marsrovers.jpl.nasa.gov/home/index.html)

Photo ci-dessus prise par le rover Mars Opportunity, à la surface de Mars.

Ci-dessus, le sol martien photographié par la sonde Viking 2.

Photo ci-dessus prise par le rover Mars Spirit en 2004.

Ci-dessus, le cratère Santa Maria photographié par « Oppy » en janvier 2011.

Ci-dessus, un coucher de soleil sur Mars (la luminosité sur Mars est environ égale à 50% de la luminosité moyenne sur Terre). Cette image étonnante a été prise par le rover Spirit.

Mystérieuse roche photographiée par Opportunity: les scientifiques n’ont pas encore expliqué la nature des nombreuses sphérules présentes sur cette roche…

Ci-dessus, le cap rocheux St Vincent, au bord du cratère Victoria (photo prise par Opportunity en Mars 2007). Continue Reading…

Publicité
Archives
Publicité