La découverte de multiples molécules organiques

Le 13 mai 2015 · 0 Commentaire

C’est désormais une certitude après deux ans d’études des différentes données obtenues par le rover Curiosity. Le sol de la planète Mars contient des molécules organiques similaires à celles qui ont été à l’origine de la vie sur la Terre.

Les scientifiques de l’agence spatiale Américaine expliquent que des molécules organiques ont été détectées dans un échantillon d’une fine roche sédimentaire, la « mudstone ». Plusieurs preuves poussent à penser que le cratère de Gale était autrefois un lac si bien que les traces de molécules organiques découvertes sont issues de sédiments déposés grâce à l’eau.  Cette découverte a été possible grâce à la présence de plusieurs types d’argile qui, sont connus (du moins sur Terre) pour préserver les composés organiques.

Les molécules organiques détectées sont multiples: chlorobenzène, dichloroalcanes, dichloroéthane, dichloropropane et dichlorobutane…

La découverte de molécules organiques sur la planète Mars est une avancée mais il ne s’agit pas pour autant d’une preuve que la vie existe ou a existé sur la planète.

En effet, il y a dans l’univers beaucoup de composés qui, bien que « biologiques » n’ont rien à voir avec l’émergence de la vie.  Les scientifiques restent très prudents car tous les composés à base de carbone (le carbone est une brique primordiale de la vie sur Terre) sont classés comme « organique ». Ces dernières découvertes du rover Curisosity ne sont donc pas une preuve formelle d’une possible vie extraterrestre. Elles démontrent, en revanche, que l’environnement proposé par la Terre lors de la naissance de notre planète n’a rien d’exceptionnel. Les molécules organiques sont partout dans l’univers. Ainsi, l’agence spatiale européenne a aussi annoncé leurs présences dans les poussières de la comète Tchouri, il y a quelques mois…

mars_coucher_soleil

Coucher de soleil sur Mars

Dans la categorie Mars Curiosity

Déposer un commentaire

Publicité
Archives
Publicité