Le lichen et certains champignons peuvent résister aux conditions martiennes

Le 1 février 2016 · 0 Commentaire

On sait désormais, grâce aux derniers tests de l’ESA, que le lichen est capable de survivre et de réaliser sa photosynthèse normalement dans une chambre de simulations soumises aux conditions martiennes! Lors de cette expérience, les lichens abrités dans une cavité rocheuse (avec un peu de lumière) ou dans une simple fissure sont ceux qui ont le mieux réagit, mais les lichens exposés aux radiations (non protégés) ont également survécu (voir lien suivant: http://phys.org/news/2014-01-lichen-mars.html).

Le lichen est un organisme symbiotique « hybride »: il est à la fois un champignon et une algue.

Plus récemment, la Station Spatiale Internationale (ISS) a également mené une expérience sur deux espèces de champignons microscopiques de l’Antarctique (originaires des vallées sèches de McMurdo). Au cours de l’expérience, les champignons ont été exposés aux conditions martiennes recrées. A savoir une atmosphère composée à 95% de dioxyde de carbone, une pression très faible et de très haut niveaux d’ultraviolets. « Le résultat le plus signifiant est que plus de 60% des cellules des champignons étudiées sont restées intactes après avoir été exposées aux conditions martiennes », a expliqué, il y a quelques jours seulement, Rosa De la Torre, co-auteur de l’étude!

Dans la categorie Non classé

Déposer un commentaire

Publicité
Archives
Publicité