Mars en images

Le 2 février 2012 · 0 Commentaire

Les différentes sondes et rovers envoyés sur la planète Mars, nous ont permis de découvrir des images exeptionnelles…

Le rover Opportunity va bientôt fêter ses 7 ans d’activité à la surface de Mars alors qu’il devait en principe fonctionner 90 jours ! Il n’aura parcouru qu’une trentaine de kilomètres depuis son arrivé sur la planète rouge, en janvier 2004, mais il roule encore (seulement en marche arrière !) et ses capteurs solaires fonctionnent toujours… Quand à Spirit, le rover jumeau « d’Oppy » ne répond plus depuis plusieurs mois.

(Pour en savoir plus sur les rovers « Spirit » et « Opportunity », rendez-vous sur le site du « Jet Propulsion Laboratory » : http://marsrovers.jpl.nasa.gov/home/index.html)

Photo ci-dessus prise par le rover Mars Opportunity, à la surface de Mars.

Ci-dessus, le sol martien photographié par la sonde Viking 2.

Photo ci-dessus prise par le rover Mars Spirit en 2004.

Ci-dessus, le cratère Santa Maria photographié par « Oppy » en janvier 2011.

Ci-dessus, un coucher de soleil sur Mars (la luminosité sur Mars est environ égale à 50% de la luminosité moyenne sur Terre). Cette image étonnante a été prise par le rover Spirit.

Mystérieuse roche photographiée par Opportunity: les scientifiques n’ont pas encore expliqué la nature des nombreuses sphérules présentes sur cette roche…

Ci-dessus, le cap rocheux St Vincent, au bord du cratère Victoria (photo prise par Opportunity en Mars 2007).

Ci-dessus, un panorama de la Colline « Columbia ».

Ci-dessus, des spirales de lave pouvant atteindre 30m de diamètre…

Ci-dessus, le cratère Victoria photographié par MRO (Mars Reconnaissance Orbiter). Cette sonde lancé en 2005 a pour mission de cartographié en haute définition la planète Mars.

Ci-dessus, l’entrée d’une caverne martienne au fond d’un cratère vue par  le capteur HIRISE de Mars Orbiter qui explorait le secteur de Pavonis mons, volcan situé sur l’équateur. L’ouverture aurait à priori un diamètre de 35 mètres pour une profondeur de 20 mètres.

Ci-dessus, une série de dépressions photographiées par Mars Express. Ces alignements réguliers résultent sans aucun doute de l’effondrement du toit d’anciens tubes de lave formés il y a au moins un million d’années, lors de l’écoulement de rivières de magma souterraines. Lorsque la lave se retire, le toit du tube peut finir par s’affaisser.  Pour certains planétologues, ces souterrains pourraient héberger une vie microbienne à l’abri des radiations solaires et cosmiques (dont le niveau peut être jusqu’à 250 fois plus élevé que ce que nous recevons sur Terre), pour peu que de l’eau souterraine soit présente. Les restes de l’activité volcanique passée fourniraient peut être également la source de chaleur nécessaire à l’entretien de cette activité microbienne.

 Ci-dessus, un tourbillon de poussière de 20 km de haut, photographie en mars 2012. Phénomènes impréssionnants mais généralement peu puissants sur Mars.

L’image ci-dessus a été obtenue en février 2005 par la sonde « Mars Express » de l’ESA. Les couleurs sont assez proches de la réalité. On y voit un lac de glace d’eau au centre d’un cratère de 35 km de diamètre, sur 2 km de profondeur, situé dans la région de Vastistas Borealis. Ce lac est présent en permanence car la température et la pression locales ne permettent pas à la glace d’eau de se sublimer à l’état liquide.

Plus d’informations sur le site de l’Agence Spatiale Européènne…

Ci-dessus, Olympus Mons : le plus grand volcan (et la plus grande montagne) de tout le système solaire, culmine à environ 25 km d’altitude et occupe une superficie égale au 2/3 de la France.

Ci-dessus, Valles Marineris est un gigantesque canyon : 4000 km de long, 200 km de large et jusqu’à 7 km de profondeur.

Ci-dessus, la calotte glaciaire polaire martienne.

Ci-dessus, Phobos, l’une des 2 lunes de Mars (l’autre s’appelle Deimos). Phobos tourne autour de Mars à seulement 9000 km de distance. Son diamètre est de plus ou moins 22 km.


Déposer un commentaire

Publicité
Archives
Publicité