Des galets ronds et le lit d’une rivière sur Mars

Le 1 octobre 2012 · 0 Commentaire

Le robot Curiosity, sur Mars depuis maintenant plus de 7 semaines, a découvert des cailloux et des galets provenant du lit d’un ancien ruisseau, confortant ainsi les hypothèses d’un passé humide sur la planète rouge. « C’est la première fois que nous voyons des graviers transportés par de l’eau sur Mars », a dit William Dietrich de l’Université de Californie, un des scientifiques de la mission.

A gauche, Mars et à droite, la Terre…

Les images transmises montrent des graviers, des cailloux et du sable cimentés dans une couche de roches conglomérées de 10 à 15 cm d’épaisseur datant probablement de « plusieurs milliards d’années » et la rivière pourraient avoir existé pendant « des milliers voire des millions d’années ». A partir de la taille de ces cailloux, on peut en déduire que l’eau s’écoulait à une vitesse d’environ 1 mètre par seconde que la rivière avait une profondeur d’à peu près 1 mètre, soit la distance de « la cheville à la hanche », a précisé William Dietrich. « La forme arrondie de ces cailloux révèle qu’ils ont été lissés, transportés sur de longues distances et leur taille confirme qu’ils n’ont pas été transportés par le vent mais par le flot de l’eau vive », a souligné Rebecca Williams du Planetary Science Institute à Tucson, membre de l’équipe scientifique de Curiosity.

Avant de reprendre sa course vers Glenelg, les chercheurs pourraient utiliser les instruments de Curiosity pour en apprendre plus sur la composition chimique de cette couche de roche et sur les caractéristiques de l’environnement humide dans lequel ces sédiments se sont formés…

Dans la categorie Mars Curiosity

Déposer un commentaire

Publicité
Archives
Publicité